DANS L'ATELIER

La confection d'une robe de mariée sur mesure nécessite ,en plus de nombreuse heures de travail , un savoir faire  technique et pointu.

 

Il est important de respecter et d'accorder la plus grande minutie dans chaque étape afin d'obtenir un résultat parfait . 

Suivez pas à pas les 10 étapes de la création d'une robe de mariée

de 

 

A    à   

1/ Le croquis

2/ Le choix des matières

La robe sera crée dans un crêpe de soie lavé et doublée en pongé de soie  

Pour les parties en transparence , ce sera un beau tulle brodé italien agrémenté de quelques sequins pour un effet discrètement étincellent !

3/ Les bolducs

Du mannequin nu ,

on viens placer les lignes principales du corps de la femme

Milieu devant

Milieu dos 

Poitrine 

Taille

Hanches

Emmanchure 

Pour finir par ceux qui viennent dessiner le contour des lignes de la robe 

4/ Le moulage

Le moulage est réalisé dans une toile

(d'hivernage pour moi) 

que l'on vient appliquer sur le mannequin et que l'on ajuste en fonction de l’ampleur du vêtement souhaité 

Ici

je voulais une coupe très ajustée ,

c'est pourquoi elle est plaqué au plus prêt du corps .

5/ Le pointage

Il suffit ensuite de venir pointer à l'aide d'un crayon toute les lignes du vêtement préalablement définies par la pose des bolducs 

6/ Le réglage

Une fois la toile retirée du mannequin 

il est temps de la régler 

On reprend les mesures de notre buste ainsi que celles du patron afin de voir si elles correspondent 

Ensuite 

On vient reprendre les courbes du pointage afin d'obtenir des lignes harmonieuses et l'on ajoute les

" Valeurs de couture"

tout autour de chaque pièces

Et pour finir

On annote les informations nécessaires pour la coupe

X2-TISSUS   X2-THERMO  X2-DOUBLURE

7/ La coupe 

Il est très important de venir couper au ras du patron afin d'éviter de rajouter quelques millimètres en plus sur chaque pièce et donc d'élargir le vêtement fini.

8/ L'épinglage  

En temps que couturieres ,

nous devons sans cesse penser nos assemblages de l’intérieur et dans la majorité des cas à l'envers !

 

L’expérience nous amène à construire nos robes dans notre tête en premier lieux , afin de visualiser en 3D les superpositions de tissus et le sens des pièces à assembler entre elles

Là encore , il est important d'épingler les pièces en faisant attention qu'elles soit toutes à la même distance 

9/ L'assemblage   

La piqueuse plate 

pour l'assemblage

La surjeuteuse

pour créer une finition propre sur chaque couture visible de l’intérieur du vêtement et qui évitera aux tissus de s’effilocher

Elle sera également utilisé pour faire un ourlet roulotté , fin et discret 

10/ Le repassage   

Processus capital quant au bien aller du vêtement 

Il permet de donner forme a certains arrondis et à aplatir les coutures afin qu'elles ne crées pas d'épaisseurs disgracieuses  

Etape que l'on dois reproduire de nombreuses fois durant la confection du vêtement

11/ Les finitions    

Etape longue et fastidieuse

 

C'est l'importance que l'on y accordera qui rendra l'allure de la pièce final 

Disposition des motifs du tulle brodé 

Fermeture de la doublure à la main 

Repères de l'emplacement des boutons 

( eux meme recouverts par mes soins dans le tissus de la robe )

Le Final !